Rencontre sauvage au Canada : l’ours

By , June 19, 2012 4:05 pm

Le Canada est une des destinations touristiques assez fortement appréciée des touristes français (entre autres). C’est sans doute dû au fait qu’une des régions canadiennes, le Québec en l’occurrence, est francophone. Outre ce fait linguistique, le Canada est surtout considéré comme un des plus grands espaces vierges restant au monde. Il abrite une faune sauvage qui attire de nombreux visiteurs. Nous allons parler plus précisément aujourd’hui de l’ours qui est la cible de nombreux séjours thématiques.

L’ours blanc : une aubaine touristique et un problème majeur

Le cas de l’ours blanc est bien plus que complexe. C’est la plus grande espèce d’ours au monde et aussi la plus agressive. Le nord du Canada est la région la plus propice pour l’observation des ours blancs en période estivale, période très courte durant laquelle de nombreux ours attendent l’hiver pour rejoindre la banquise. Le principal problème provient du fait que l’ours est dangereux pour l’homme et qu’il n’hésite pas à venir chercher sa nourriture dans les poubelles. C’est une situation assez spéciale, notamment à Churchill qui est la destination phare pour tous ceux qui veulent approcher l’ours blanc !

Doris Opitz_pixelio

Les deux autres espèces d’ours vivant au Canada

Le Canada abrite également l’ours noir et le grizzli, autre mammifère particulièrement imposant et potentiellement agressif envers l’homme. Cette dernière espèce est également l’objectif de certains séjours, notamment lorsque les grizzlis se rassemblent en masse pour chasser ou plutôt pêcher les saumons. C’est un spectacle inoubliable qui explique à lui seul l’engouement de nombreux touristes. Quoi qu’il en soit, si vous décidez de partir à la rencontre de ces animaux, un seul impératif : partir en compagnie d’un guide professionnel habitué à de telles excursions ! Le danger est bien réel !

Leave a Reply

Panorama Theme by Themocracy